Rapport de bataille, 25 Pentobre

Rapport de bataille, 25 Pentobre

Le champ de bataille brûlait. Les derniers des fidèles de Zaros s'étaient retranchés dans une clairière où gisait Azzanadra, apparemment immobilisé et dissimulé par une épaisse fumée. Ils entendaient des bruits par intervalles : des hurlements humains, ou peut-être des cris de combat, et un craquement sec lorsqu'un TotHaar tombait enfin.

« Nous ne pouvons pas rester ici éternellement, grogna Nex. Quel est son problème ? »

Wahisietel, toujours affublé de ce déguisement ridicule, la regarda puis haussa les épaules.

« Ce n'est pas facile de devenir un dieu », déclara-t-il.

Nex, l'air moqueur, lui tourna le dos.

« Il n'est peut-être pas aussi digne qu'il le pensait... »

C'était une pique cruelle, mais aussi un sentiment qui habitait tous les os de son corps. Zaros les avait abandonnés. Azzanadra était un remplaçant de seconde zone. Et Cendra... Cendra était...

Nex cligna des yeux pour se débarrasser des larmes qui s'y formaient (à cause de la fumée, bien sûr...) et remarqua quelque chose. Une ombre parmi les braises. Un TotHaar. Dans un hurlement primal, elle bondit, prête à le déchiqueter jusqu'à ce qu'il ne reste de lui qu'un autre tas de roches.

Il ne bougea pas. Il n'en avait pas besoin. Avec le regard désintéressé que pourrait lancer Nex à une mouche décrivant des cercles autour de sa tête, il leva un bras et l'attrapa en vol. Elle tomba au sol et contre-attaqua avec une explosion de magie des ombres qui força le TotHaar à reculer en titubant.

« C'est un anathème, lança-t-il. Il doit être détruit. »

Nex saisit cette occasion pour lui lancer une boule d'ombres en plein visage. Le TotHaar émit un son semblable à celui du métal frotté contre un rocher et lança son immense bras dans sa direction, mais il était trop tard. Elle fit un pas de côté et visa son épaule pour lui lancer un autre sort. De volutes de vapeur s'échappaient de la blessure tandis que le TotHaar essayait frénétiquement de la repousser, et Nex arbora un large sourire.

« Alors c'est donc ça, les armées des dieux ancestraux ? Pathétique. »

Elle l'avait mis en colère à présent. Le sol trembla et, se souvenant du destin du béhémoth des ombres, Nex s'éleva dans le ciel. Il y en avait d'autres, quelque part dans la brume de la guerre. Est-ce que celle-ci les invoquait ? Elle devait se dépêcher de finir le travail.

Toutes griffes dehors, elle se mit à plonger. La créature se prépara, de toute évidence habituée à combattre sa propre espèce, et lorsque Nex feignit de tourner, elle se retrouva exposée et impuissante. Une autre barrière de glace. Un autre cri perçant poussé par le TotHaar. Nex saisit sa chance.

Plongeant ses griffes dans la chitine rocheuse autour du visage de la créature, elle tira de toutes ses forces, la déséquilibrant et l'envoyant percuter le sol. Elle resta allongée là, collée au sol comme un insecte surdimensionné et confus.

« Pourquoi vous entêtez-vous ? siffla Nex. À quoi bon essayer ? »

Les bras du TotHaar tournèrent vers l'arrière, pour essayer de la prendre par surprise.

« Répondez-moi ! », gronda-t-elle.

« C'est... le protocole, répondit-il d'une voix haletante. Il faut suivre le protocole. Les impuretés doivent être éliminées. Ce sont... nos ordres... »

« Et quand vous aurez fini ? lui demanda Nex. Que vous arrivera-t-il ? »

Le TotHaar resta silencieux.

« Vous pensez que vos dieux vous épargneront ? »

Le TotHaar prit un moment pour répondre.

« La parole des maîtres est absolue. »

Nex sentit les flammes lui lécher le visage une fraction de seconde trop tard. Le temps ralentit alors qu'elle se retournait. Elle vit le TotHaar-Hok, remarqua le jet de lave émanant de sa main et leva les bras pour se protéger dans un effort désespéré. Elle pensa à Cendra, attendant un sauvetage qui ne viendrait jamais.

Mors venit velociter quae neminem veretur.

Pourtant, la mort ne vint pas. Nex ouvrit les yeux pour découvrir un mur de flammes, à quelques centimètres d'elle, maintenu en place par une scintillante barrière. Les flammes moururent, lui révélant le visage de son sauveteur.

« Il semble que je sois arrivé à temps », lança Saradomin.

Le TotHaar-Hok contracta ses membres dans un bruit sec, se préparant pour une seconde attaque, tandis que celui que Nex avait immobilisé se relevait enfin. Le combat ne faisait que commencer.

Ne faisant qu'un, le dieu et la zaryte bondirent pour plonger dans la bataille. La massue de Saradomin s'aplatit sur le TotHaar-Hok avec une force telle qu'elle l'envoya tituber à travers le champ de bataille, où Nex attendait avec un mur de pointes de glace. Le TotHaar plus petit chargea dans leur direction, pour finir dans une autre barrière. De la glace et des ombres balayèrent la terre calcinée alors qu'un éclair déchirait les cieux.

Du coin de l'œil, Nex vit d'autres TotHaar converger vers leur position, leur esprit commun les poussant à les encercler.

« Derrière vous ! », cria-t-elle. Saradomin se retourna, frappant au passage un autre TotHaar de sa massue. Il tomba, et deux autres émergèrent de derrière lui. Ils seraient bientôt encerclés.

Aucun d'entre eux ne remarqua la froideur soudaine qui était tombée sur le champ de bataille. Ce n'est que lorsque Nex remarqua des volutes de vapeur émaner de la carapace des TotHaar-Hok qu'elle comprit que quelque chose clochait. Et à ce moment-là, ça n'avait plus d'importance.

Un mur de glace descendit autour des TotHaar-Hok et, dans un énorme craquement, il se brisa dans une explosion de morceaux d'obsidienne.

Azzanadra émergea en titubant du nuage de fumée, s'appuyant lourdement sur le bras de Wahisietel.

« Qu'est-ce que j'ai raté ? », lança-t-il d'une voix rauque.

Haut de la page